Jeunes médecins : les équipements indispensables dans son cabinet

cabinet médical

L’installation d’un cabinet médical est une étape importante dans la carrière professionnelle d’un médecin. Ce lieu étant l’espace de travail où il passe la majeure partie de son temps, son aménagement relève d’une grande importance, et ce, non seulement pour la bonne marche du cabinet, mais aussi pour le confort des patients. Quels sont donc les équipements nécessaires dans un cabinet ?

Comment équiper la salle d’attente de son cabinet ?

Lorsqu’un médecin ouvre un cabinet, il doit en aménager toutes les pièces. La salle d’attente d’un cabinet médical est la pièce qui, avant tout, permettra aux patients de se faire une idée sur la qualité de vos services. Il faut donc aménager cet espace de manière conviviale et agréable, afin de mettre à l’aise votre patientèle. Cet espace n’a pas vraiment besoin de matériel médical ; vous devez juste installer un bon nombre de fauteuils confortables ainsi qu’un comptoir de réception. Vous pouvez également adapter la salle pour les enfants en y installant de petites chaises et quelques jouets si vous le souhaitez.

Quel mobilier médical pour une salle d’examen ?

La salle d’examen de votre cabinet est dans le même temps votre principal espace de travail. Elle doit disposer d’une table assez grande pour y déposer votre ordinateur ainsi que vos classeurs. À un bout, il vous faudra une chaise rotative, et à l’autre, deux chaises à mousse pour accueillir les patients. Installez aussi un lit de consultation pour les patients ; ce lit doit être assez confortable et équipé de dispositifs pratiques pour les examens directs. Afin de préserver l’intimité de vos patients, il est recommandé de séparer le bureau et l’endroit où se trouve le lit de consultation.

Le matériel de diagnostic médical

Tout médecin doit disposer d’un certain nombre d’équipements pour réaliser les diagnostics médicaux. Cela est nécessaire pour la bonne marche de son travail. Pour ausculter un patient, il a tout d’abord besoin d’un stéthoscope. Le stéthoscope permet d’écouter les battements du cœur et de vérifier l’état des poumons. Aussi, pour contrôler respectivement la température et la tension du patient, le thermomètre et le tensiomètre sont nécessaires. Lors de l’auscultation, le médecin procède à la pesée du patient. Elle consiste à relever le poids du malade. L’équipement permettant de le faire est la balance. On distingue la balance mécanique et celle électronique. Le choix du type de balance dépend du budget et des objectifs du cabinet. Cela dit, même si la profession de médecin est de type libéral, pensez à bien vous renseigner sur les normes qui encadrent le choix de vos équipements.

Le matériel de protection et les instruments de soin

Le matériel de protection et les instruments de soins regroupent différents équipements médicaux. Pour la protection des mains, les gants sont essentiels pendant que vous examinez un patient. On en distingue de différentes sortes ; par exemple les gants en latex et ceux en polyéthylènes. Pour soigner les patients qui ont des plaies ouvertes, vous aurez besoin d’une boîte de pansements pour leur assurer une guérison rapide. Le type de pansement le plus utilisé dans les hôpitaux est le pansement sec. Par ailleurs, il faut également disposer de seringues et d’aiguilles. La seringue est le contenant qui recueille le sang lors d’un prélèvement sanguin. C’est également ce qui contient un vaccin ou un médicament destiné à être injecté. Il en existe sous deux formes : les modèles deux pièces et les trois pièces. Quant aux aiguilles, elles servent à faire des injections. Ces deux équipements sont à usage unique. Le coton et les masques de protection sont des équipements qui ne doivent jamais manquer dans votre cabinet.

Le coton est utilisé au quotidien (lors des injections ou du nettoyage des plaies par exemple). De même, les masques sont nécessaires pour éviter les risques de contagion. Enfin, les ciseaux et les pinces sont des éléments tous aussi indispensables dans un cabinet. Les ciseaux permettent de découper les pansements et les bandes. Pour cela, ils doivent être stériles avant chaque utilisation. Le ciseau mousse est le plus utilisé en médecine. Les pinces par contre servent à enlever des corps étrangers du corps. Elles doivent également être stérilisées avant utilisation.

Le matériel médical de désinfection et de stérilisation approprié

Quand vous êtes médecin, la désinfection des instruments est capitale afin d’éviter les infections et les contaminations. Tout matériel destiné à être employé plusieurs fois chez différents patients doit être désinfecté après chaque utilisation. Les tables d’examen doivent également être soumises à une désinfection. Pour cela, le médecin doit disposer dans son cabinet, de lingettes désinfectantes, de produits désinfectants ainsi que d’un appareil à ultrasons. Lors de l’ouverture de son cabinet, le choix des équipements aussi bien mobiliers que médicaux est une étape très importante pour les jeunes médecins. C’est la clé pour le confort des patients. Rappelons que dans ce contexte, l’enjeu est bien double pour un médecin : offrir les meilleurs soins et faire marcher son activité pour un meilleur rendement.

4 choses à savoir sur le métier d’opticien
Télésecrétariat médical et permanence téléphonique