Quels sont les avantages et les inconvénients d’une bougie d’oreille ?

Bougie d'oreille

Une bougie d’oreille constitue une ancienne technique thérapeutique utilisée par les Indonésiens et les premiers habitants d’Amérique centrale et d’Amérique du Nord. L’objectif principal de cette méthode est d’améliorer le flux d’énergie du système auditif. Cependant, les adeptes de cette technique doivent prendre en considération ses avantages ainsi que ses inconvénients.

Principe de fonctionnement de la bougie d’oreille

La bougie d’oreille est une méthode ancestrale qui s’utilise généralement pour nettoyer le méat acoustique externe ou le canal auriculaire. En effet, celle-ci fait partie des procédés thérapeutiques des médecines douces ou holistiques. Fabriquée à partir d’une cire naturelle, cette bougie auriculaire constitue un moyen 100 % naturel pour l’hygiène du système auditif. Celle-ci est creuse et composée d’une cire d’abeille naturelle et d’une mèche en lin ou en coton. Une extrémité de cette chandelle est à introduire à l’entrée du canal auriculaire, tandis que l’autre extrémité doit s’allumer. La chaleur dégagée est susceptible de produire un tirage thermique ou effet cheminée. Cela fait chauffer et monter l’air froid à l’intérieur du tube de tissu pour créer une légère dépression à la base de la chandelle et dans le conduit auditif. Puis, la chaleur ramollit divers matériaux ainsi que les excès de matière jaunâtre qui se forme dans le canal auriculaire. Ceux-ci seront aspirés à l’extérieur et se collent sur la base de la chandelle auriculaire. Pour en savoir plus, cliquez sur le site de vivre plus : www.vivreplus.fr.

Quelques vertus de la bougie d’oreille

Généralement, la bougie auriculaire permet de stimuler le système lymphatique localisé et les points d’acupuncture afin d’assurer l’amélioration du flux énergétique du système auditif. Par ailleurs, elle dégage une douce chaleur afin de procurer une sensation de détente très agréable. La fumée dégagée par la chandelle peut soulager les sinus maxillaires et stimuler la circulation lymphatique. Certains praticiens utilisent cette technique thérapeutique en matière de moyen de détoxication des voies aériennes. Ils attribuent aussi des vertus spirituelles à la chandelle auriculaire, comme la régulation de la pression et le rééquilibrage de l’énergie. Comme cette bougie a des vertus hygiéniques, son utilisation la plus fréquente est de nettoyer le conduit auditif en ramollissant le cérumen accumulé dans le canal auriculaire. Elle est utile pour débarrasser l’oreille des résidus d’eau après un bain à la piscine ou en mer. En plus, grâce à une sensation libératrice d’acuité auditive et de propreté, elle peut produire une agréable sensation de détente. Outre, la chaleur dégagée peut procurer une sensation de relaxation lors de son application.

Quels sont les bienfaits d’une bougie d’oreille ?

Généralement, les adeptes de la thérapie ancestrale et des médecines douces utilisent les bougies auriculaires dans le but de tirer profit de leurs bienfaits. Cette technique thérapeutique a la réputation d’être efficace pour prévenir les vertiges en améliorant l’équilibre. Aussi, la chandelle auriculaire peut s’utiliser pour apaiser une migraine, une rhinite ou une sinusite. Celle-ci a de l’efficacité pour résoudre certains cas de bourdonnement et de sifflement. La plupart des adeptes recourent à cette méthode afin de réguler la pression entre les conduits auditifs et entre l’oreille et la tête. Ensuite, la bougie d’oreille peut permettre de lutter contre un problème passager dans les oreilles. Elle garantit également le grainage du conduit lacrymal. Il est possible de se servir de cette technique pour assécher la région du tympan. Elle dégage de la chaleur de manière à favoriser l’irrigation et à assurer l’amélioration de la circulation de la substance organique circulant dans les vaisseaux lymphatiques. Cette technique ancestrale possède aussi d’autres avantages importants. Celle-ci rétablit la tension de la membrane fibreuse séparant l’oreille moyenne et l’oreille externe en ajoutant qu’elle peut réactiver la respiration cutanée.

Les inconvénients et les contre-indications d’une bougie d’oreille 

En dépit des bienfaits thérapeutiques pouvant être procurés par la bougie d’oreille, l’utilisation de cette technique peut comporter des inconvénients. Elle est susceptible d’être dangereuse si un adepte ne l’utilise pas correctement. De même, il semble que l’efficacité de cette méthode ancestrale n’a jamais été prouvée. Par ailleurs, celle-ci peut entraîner la brûlure du canal auditif externe et causer des problèmes d’eczéma. L’utilisation d’une chandelle auriculaire peut aussi entraîner une obstruction au niveau du méat acoustique externe ou une perforation au niveau de la membrane fibreuse séparant l’oreille moyenne et l’oreille externe. Par la suite, l’utilisation d’une bougie auriculaire est déconseillée en cas de paracentèse, de réactions allergiques aux composants, de perforation du tympan, d’inflammation, d’infection et de chirurgie auriculaire récente. Pourtant, les inconvénients majeurs liés à l’utilisation de cette méthode ne résident pas dans son inefficacité, mais dans les problèmes provoqués. Elle risque de causer une inflammation, de brûler le méat acoustique externe, d’occlure intégralement ou partiellement le canal auriculaire par accumulation de cire provenant de la chandelle. De plus, cette dernière peut provoquer des dépôts dans le méat acoustique externe. Par contre, ces risques de blessure ne sont jamais signalés dans les publicités pour cette technique.

 

Prévenir et gérer les maladies du cœur grâce à l’Oméga 3
Les solutions naturelles pour soulager le psoriasis