Quel rôle joue les enzymes dans notre organisme ?

Saviez-vous qu’une bonne santé commence par un système digestif qui fonctionne correctement et qu’une bonne digestion repose sur les bonnes enzymes, en bonne quantité, au bon endroit et au bon moment ? Cela vous semble complexe ? C’est le cas, et c’est un autre exemple de l’intelligence réelle de notre corps.

Les enzymes dans les processus métaboliques

En vieillissant, la charge de notre corps augmente en raison de divers types de pollution, de produits chimiques, de toxines, de stress et de problèmes émotionnels. Tout cela réduit la capacité naturelle de notre corps à produire suffisamment d’enzymes pour répondre aux besoins du quotidien.

Notre corps a besoin d’enzymes pour fonctionner correctement. Elles jouent un rôle non seulement pour une digestion saine, mais aussi pour tous les processus métaboliques. Sans elles, nous ne pourrions pas vivre.

Que sont les enzymes et quel est leur rôle ?

Les enzymes sont des molécules protéiques complexes produites par toutes les cellules animales et humaines. Elles sont très importantes car elles décomposent les grosses molécules alimentaires en unités plus absorbables par les cellules.

Elles favorisent la digestion

Les enzymes aident le corps à digérer les aliments et à absorber les nutriments. Elles sont également impliquées dans toutes les réactions chimiques qui ont lieu dans notre corps. Il s’agit, par exemple, de la régénération des cellules ou des tissus et de l’élimination des déchets et des toxines, ainsi que du soutien du système immunitaire. En bref, les enzymes font fonctionner tout l’organisme !

Avons-nous un approvisionnement illimité en enzymes ?

Pendant longtemps, on a supposé que les enzymes digestives étaient disponibles en permanence pour notre corps et qu’elles dureraient toute la vie. Cependant, on sait maintenant que nous les perdons également par la sueur, les déchets physiques et par le processus naturel de vieillissement de nos organes producteurs d’enzymes digestives.

Le vieillissement réduit la production d’enzymes

Notre société moderne, en pleine évolution, et davantage soucieux de la commodité, doit maintenant faire face aux conséquences de la consommation d’aliments hautement altérés (des repas prêts à manger et de la cuisson au micro-ondes). Ce régime provoque de grands dégâts dans notre corps par les radicaux libres, également connu comme impliqué dans le processus de vieillissement accéléré.

Ce processus réduit la capacité naturelle de l’organisme à produire des enzymes et affecte donc tous les processus vitaux du corps.

Trois solutions à ce problème

Tout d’abord, vous devrez vous familiariser avec les différents types d’enzymes et leurs fonctions. Les trois principales catégories d’enzymes sont les suivantes : 

1. Les enzymes digestives sécrétées par les glandes salivaires, l’estomac, le pancréas et l’intestin grêle aident à décomposer les repas en molécules simples.

2. Les enzymes alimentaires sont naturellement présentes dans les aliments crus. Cependant, si ces derniers sont chauffés au-dessus de 42° Celsius, la température détruit les enzymes. Les enzymes digestives et les enzymes alimentaires remplissent la même fonction. Elles digèrent la nourriture pour qu’elle puisse être absorbée dans le sang. La différence entre les deux est que les enzymes alimentaires proviennent de nourritures fraîches, crues et non cuites, tels que les fruits, les légumes, les salades, etc. et que les enzymes digestives sont produites dans notre corps lui-même.

3. Les enzymes métaboliques sont produites dans les cellules et sont présentes dans tout le corps. Elles maintiennent le fonctionnement des différents organes du corps et sont donc nécessaires en grand nombre dans l’organisme.

Les enzymes et leur mode de fonctionnement

Dans ce qui suit, nous décrivons où les enzymes individuelles deviennent actives et dans quels aliments elles se trouvent.

La lipase

Elle digère les graisses et contribue à assurer le fonctionnement optimal de la vésicule biliaire. En tant que complément, elle digère les graisses contenues dans l’aliment, soulageant ainsi la vésicule biliaire, le foie et le pancréas. L’absorption des protéines des aliments gras, tels que le poisson ou les graines, peut être améliorée en ajoutant des enzymes lipases séparément.

La protéase

Celle-ci permet de cliver les protéines présentes dans la viande, la volaille, le poisson, les noix, les œufs et le fromage. Elle aide les personnes souffrant d’allergies alimentaires ou ayant des problèmes de digestion des protéines.

L’amylase

Il s’agit d’un extrait naturel de plantes aidant le corps à décomposer et à absorber l’amidon et les glucides. Elle favorise la digestion de l’amidon et des glucides et peut être utile aux personnes sensibles au gluten.

Les cellulases

Celle-ci décompose les fibres (cellulose) dans les fruits et les légumes. La cellulase, qui n’est pas présente dans le corps humain, brise les connexions entre les fibres et augmente la valeur nutritionnelle des fruits et légumes.

La lactase

Elle digère le sucre du lait. La carence en lactase est la forme la plus courante et la mieux connue d’intolérance aux glucides. On estime qu’environ 70 % de la population mondiale présente une carence en cette enzyme. D’ailleurs, un apport supplémentaire d’enzymes lactase réduit les symptômes d’intolérance au lactose associés à la consommation de produits laitiers.

La phytase

Elle transforme l’acide phytique, que l’on trouve dans les céréales et les graines, ainsi que les sucres simples en fructose et en glucose.

La maltase

Elle digère les sucres complexes et simples. Cette enzyme coupe le glycogène inutilisé dans les muscles. Le glycogène est une substance visqueuse et collante composée de sucres et d’amidon, stockée dans les muscles pour être utilisée ultérieurement. Si la quantité de glycogène stocké augmente constamment, cela entraîne progressivement une faiblesse musculaire et la régression des muscles.

La papaïne et la broméline

La papaïne de la papaye et la broméline de l’ananas aident toutes deux à la digestion des protéines. La broméline est également un agent anti-inflammatoire naturel.

Pourquoi les enzymes sont-elles si importantes pour la digestion ?

Les nourritures à l’état brut contiennent suffisamment d’enzymes naturelles pour être digérés. Cependant, lorsque les aliments sont chauffés à plus de 42 degrés Celsius, les enzymes naturelles présentes sont également chauffées et dénaturées, et deviennent donc inactives. Cela rend les enzymes absolument inutiles pour le processus de digestion (ou de scission).

Comment y remédier ?

Manger autant d’aliments crus que possible est l’idéal, mais c’est évidemment inacceptable dans certains cas. Par exemple, non seulement il est difficile de manger de la viande crue, du poisson cru (sauf les sushis) ou du riz non cuit, mais certains aliments deviennent non comestibles.

Cependant, il est utile de manger des légumes crus comme le chou-rave, la salade verte et les carottes râpées en accompagnement de la viande. Si nous mangeons la viande à l’anglaise ou à point, cela permet également de conserver quelques enzymes. Si nous la mangeons fumée ou bien cuite, un apport en enzymes digestives permet de soulager quelque peu notre système digestif.

Notre organisme est complètement dépendant des enzymes digestives produites dans le corps. Lorsque le système digestif est trop sollicité, le corps doit utiliser toute son énergie pour produire davantage d’enzymes digestives. Cette énergie fait alors défaut ailleurs, par exemple dans la production d’enzymes qui décomposent les cellules usées, réparent les tissus endommagés, etc.

La digestion coûte cher à l’organisme

La première priorité de l’organisme est d’assurer un apport suffisant de nutriments pour que tous les systèmes du corps puissent être actifs. Cependant, cela nécessite un système digestif intact. Comme celui-ci reçoit aujourd’hui très peu d’enzymes alimentaires provenant des précieux repas crus, le corps doit fournir de plus en plus de ses propres enzymes. Cela lui coûte beaucoup d’énergie et explique pourquoi de plus en plus de gens souffrent de problèmes digestifs et de fatigue permanente.

Quelles enzymes devrions-nous prendre et comment ?

Pour chaque repas, recherchez des combinaisons de plusieurs enzymes. Elles peuvent également être prises entre les repas pour nettoyer le sang des impuretés.

Si vous prenez des enzymes pancréatiques pures, assurez-vous qu’elles sont de bonne qualité et proviennent de sources fiables.

Les enzymes végétales sont idéales pour les végétaliens et les végétariennes. Dans certains cas, elles peuvent même être plus efficaces car elles survivent à l’acidité de l’estomac, alors que les enzymes pancréatiques peuvent ne pas atteindre l’intestin grêle où elles agissent.

Une bonne digestion pour une meilleure santé

Généralement, nous améliorons notre santé grâce à une bonne digestion. Pour commencer, consommez les aliments aussi près que possible de leur état brut. La consommation de viande cuite / salée / fumée nécessite des enzymes digestives supplémentaires. Pour la cuisson des œufs, ceux à la coque ou pochés sont les meilleurs.

Les enzymes sont construites à partir de protéines. Or, nous avons constamment besoin de ces éléments de base pour reconstruire et entretenir les tissus, régénérer les organes et les glandes, synthétiser les hormones, réguler la chimie de notre cerveau et soutenir notre système immunitaire. Si nous ne digérons pas correctement nos protéines, notre santé en serait affectée.

Comment s’informer sur les médecins de garde à Mulhouse ?
Comment dénicher un médecin de garde à Boulogne-Billancourt ?