8 questions fréquentes sur les produits au CBD

CBD

Depuis son autorisation de mise sur le marché, le CBD est partout. Extraite du chanvre, cette molécule possède de multiples vertus : anti-douleur, apaisant, anti-inflammatoire… Le CBD peut être administré de différentes manières : huiles, e-liquides, produits de beauté, aliments… Découvrez les 8 questions les plus fréquentes concernant le CBD.

1. Le CBD : qu’est ce que c’est exactement ?

La fleur de CBD provient de la plante de cannabis. CBD est l’abréviation du mot “cannabidiol”. C’est une molécule qui est issue du chanvre. Bien connue pour ses effets psychotropes, elle se retrouve sous une forme qui n’est pas nocive dans le CBD. Pour ces raisons, ce dérivé du cannabis est très populaire actuellement. Depuis son autorisation de mise sur le marché datant de juin 2021, on retrouve de plus de plus de commerces proposant du CBD. Les vapoteurs, en particulier, en sont particulièrement friands.

2. Quels sont les différents modes d’administration du CBD ?

De nos jours, les deux formes les plus couramment retrouvées sont les e-liquides au CBD ainsi que les huiles de CBD. De nombreux produits tels que des crèmes de soin, des huiles de massage ou même des produits alimentaires sont élaborés à partir de cette molécule. En fonction du mode d’administration, les effets ne seront pas les mêmes. Si vous optez pour une utilisation transdermique, les effets seront plus atténués. Fumer ou vapoter procurera des effets plus importants. Il est même possible de l’ingérer.

3. Quelles sont les doses de CBD à respecter ?

Les doses à administrer diffèrent en fonction des caractéristiques liées au consommateur et à ses préférences. Concernant les huiles de CBD, il est possible d’administrer entre 0,1 mg et 0,5 mg par kg de masse corporelle. Plus le dosage est important, plus les effets sont conséquents. Pour une consommation quotidienne, il est préférable d’utiliser un dosage léger. Pour une consommation espacée dans le temps, les doses peuvent être plus importantes. Pour les e-liquides au CBD, il est recommandé d’utiliser 100 mg pour 10 ml pour une consommation régulière. Les doses peuvent varier et atteindre les 500 mg pour une consommation occasionnelle.

4. Quels sont les effets du CBD ?

Le CBD offre de nombreux bienfaits pour ses consommateurs. Il possède des propriétés anti-inflammatoires, anxiolytiques et neuroprotectrices. Il permet également de lutter contre la douleur grâce à ses propriétés antalgiques. Il est également recommandé pour les personnes souffrant de convulsions ou d’épilepsie. En complément de traitements traditionnels, le CBD constitue un excellent allié contre le stress, l’anxiété et l’insomnie.

5. Le CBD présente-t-il des risques pour la santé ?

Actuellement, il existe très peu de contre-indications au CBD. Certaines personnes peuvent présenter des allergies non pas au CBD, mais aux additifs présents dans les produits vendus. Pour éviter ces désagréments, il est préférable de s’orienter vers des vendeurs fiables. Dans le cadre d’une consommation légère à modérée, le CBD peut entraîner des troubles digestifs. Mais c’est un cas très rare. La plupart du temps, il y a peu voire aucun effet secondaire indésirable.

6. La consommation de CBD est-elle légale en France ?

Depuis le mois de juin 2021, la vente de CBD est autorisée en France sous certaines conditions. La première est que celui-ci soit produit dans un pays membre de l’Union Européenne. La seconde condition concerne la dose de THC contenue dans la plante de cannabis. Celle-ci ne doit pas excéder 0.2% de THC (delta-9-tétrahydrocannabinol). Au-delà de cette limite, ces produits sont considérés comme des stupéfiants. Acheter du CBD est donc tout à fait légal. Si la vente de produits à base de CBD est autorisée, il n’est pas permis de vendre des plants ni de pratiquer le bouturage. De même, il est interdit de promouvoir la consommation de cannabis par le biais du CBD.

7. En quoi le CBD est-il différent du THC ?

Tandis que le THC est reconnu pour ses propriétés hautement psychotropes, le CBD n’a d’autres effets que de provoquer une détente du consommateur. Le THC, lui, modifie l’état de conscience du sujet. Par ailleurs, il n’existe aucune preuve de nocivité s’agissant du CBD. Chimiquement parlant, les deux molécules sont cependant très similaires.

8. Peut-on devenir dépendant en consommant du CBD ?

À ce jour, il n’existe aucune étude relative à l’effet addictif du CBD. En effet, cette molécule n’intervient en aucun cas sur les niveaux de dopamine de l’individu. Il n’y a donc aucun risque de développer une accoutumance physique ou mentale. En 2017, l’OMS a rendu un rapport concernant le CBD dans lequel elle déclare qu’il ne présente aucun danger pour le consommateur. Cependant, elle ne recommande pas le CBD pour un usage médical. Utilisé à titre récréatif, le CBD ne présente donc pas de dangers ni de risque de dépendance.

CBD et interactions médicamenteuses, que faut-il savoir ?
Les 5 principaux symptômes du sevrage tabagique